Chenille processionnaire du chêne : reproduction, cycle, biologie, évolution des stades larvaires, nymphose, danger et urticaire, répartition géographique.

Les Chenilles Processionnaires du chêne

Biologie

Papillon Processionnaires du chêne

La processionnaire du chêne est commune en Europe centrale et du Sud (Espagne, Italie).

En France, ses pullulations périodiques sont connues dans différentes régions (notamment Alsace, Bourgogne, Íle-de-France, Centre, Poitou-Charentes et Midi Pyrénées).

Les papillons, nocturnes, volent au cours de l'été, de fin juillet à mi-août selon les régions.

Après l'accouplement, les femelles déposent leurs pontes sur de fines branches, au sommet des arbres bien dégagés.

Rassemblés en des plaques de quelques centimètres de largeur, les oeufs n'écloront qu'au printemps suivant. La vie larvaire de l'insecte dure de deux à trois mois au cours desquels se succèdent six stades.

Au printemps, les chenilles éclosent très tôt, avant le débourrement des chênes. Elles sont alors capables de rester en quiescence, sans s'alimenter, jusqu'à l'apparition des premières feuilles. En revanche, dès qu'elles ont commencé à se nourrir, elles ne sont plus capables de résister à une famine.

L'activité alimentaire des chenilles est crépusculaire à nocturne. Pendant la journée, elles se rassemblent sur les feuilles et les rameaux, et confectionnent un tissage soyeux très léger dans lequel elles s'abritent et qu'elles abandonnent après chaque mue.

Dès la fin du jour, elles gagnent le feuillage en procession ou en « troupeau », laissant derrière elles un réseau de fils.

Nid de chenille processionnaire du chêne

En été, à la fin du cinquième stade larvaire, les chenilles tissent un nid plus résistant composé de fils soyeux mêlés de déjections et d'exuvies (mues desséchées de chenilles).

Ce nid, plaqué sur les troncs et les branches maîtresses, peut atteindre une taille importante en période de pullulation (un mètre de longueur et plus). Il contient les tissages individuels renfermant les chrysalides. Les adultes apparaissent trente à quarante jours plus tard.

Cycle Biologique

Le cycle biologique de cet insecte est annuel. On peut le présenter schématiquement en 6 étapes :

cycle biologique processionnaire du chêne

1.Métamorphose des chrysalides en papillons. Le mâle et la femelle s'accouplent. Le mâle meurt un ou deux jours après.

2. La femelle s'envole et pond dans les fines branches au sommet des chênes bien dégagés. Puis elle meurt à son tour.

3. La processionnaire du chêne passe l'hivers sous forme d'oeufs.

4. Eclosion des oeufs avant le débourrement des chênes (apparition des jeunes feuilles).

5. Les chenilles construisent un abri en soie, sur les branches. puis elles passent par 5 stades larvaires.

6. Tissage d'un nid plus résistant plaqué sur le tronc ou les grosses branches charpentières pour le dernier stade larvaire. Ce nid va contenir les cocons. Les chenilles effectuent leurs nymphoses, et se transforment en chrysalides.

 

Techniques de lutte *

Dates de lutte processionaire du chêne

ATTENTION ! Quelle que soit la méthode envisagée, ne prenez pas de risques inutiles.
Consultez nous, nous pourrons vous proposer la solution la mieux adaptée à votre situation. Nous possedons les équipements pour se proteger lors de la lutte mécanique et/ou pour pulvériser l’insecticide sur de grandes hauteurs.

 

Kit Écopièges 16 mètres linéaires à découper
Kit  Écopièges 16 mètres linéaires à découper
Découvrir nos autres sites sur les nuisibles...
Depuis 2007, les meilleurs produits dans notre boutique ...
...et les annuaires des professionnels de la lutte contre les nuisibles...